Sciences - 5° et 6°

3e degré
Les sciences permettent à un individu d’acquérir des outils intellectuels pour percevoir le monde tel que les faits observables le dictent. De siècles en siècles, ces outils n’ont cessé de s’améliorer et de se peaufiner pour répondre à ce besoin d'une perception rigoureuse et objective.

L'approche du cours de sciences 6h

Le cours de sciences 6h permet aux élèves d’acquérir ces outils intellectuels, utilisables dans des matières scientifiques, certes, mais également dans la vie quotidienne. Cela représente des raisonnements relativement complexes dont l’enseignement permettra à chacun :

  • D’accéder à des ressources et de sélectionner des informations pertinentes ;
  • De développer ses capacités à mener une démarche scientifique ;
  • De développer ses capacités à communiquer des idées et des raisonnements scientifiques ;
  • De comprendre des aspects du monde qui nous entoure, qu’ils soient naturels ou qu’ils résultent des applications des sciences ;
  • De percevoir comment fonctionnent les sciences, quels en sont les points forts, quelles en sont les limites.

Pour atteindre ces objectifs, chaque élève devra exercer et développer les aptitudes suivantes au cours des deux années :

  • Curiosité : s'intéresser à son environnement en prenant le temps de se poser des questions et d’émettre des hypothèses.
  • Démarche scientifique : mettre en place un raisonnement adapté pour observer un phénomène et élaborer des connaissances.
  • Esprit critique : être capable de mettre de côté un jugement et de le confronter à la réalité des faits.
  • Honnêteté intellectuelle : recenser ce que l’on observe, calcule, et non ce que l’on aurait voulu observer.
  • Travail d’équipe : être capable de partager ses idées et de les mettre en place en tenant compte de l’avis d’autrui.

Pour développer ces capacités pluridisciplinaires, le cours de sciences s’articule en trois disciplines : biologie, chimie et physique. Chacune d’elles met en place, en plus des séances de cours classique où des connaissances se construisent, des activités diverses et variées répondant aux objectifs de formation et à la préparation des élèves aux études supérieures à caractère scientifique.

Après lecture de la présentation des trois disciplines ci-dessous, il ne vous aura pas échappé que l’option sciences exige rigueur et travail, ceci afin de mieux comprendre les phénomènes et technologies qui nous entourent.

      Biologie

      Dans le cadre du cours de biologie en 5°, les élèves seront amenés à comprendre et expliquer de manière précise le fonctionnement de notre organisme ainsi que l’impact de certaines substances et comportements sur notre santé au travers de différents thèmes tels que :

      • Protections de l’organisme
      • Communication nerveuse de l’organisme
      • Procréation humaine

      Au travers de ces thèmes, des questions éthiques liées aux moyens de contraception et à la procréation médicalement assistée seront notamment soulevées.

      Dans le cadre du cours de biologie en 6°, les élèves seront amenés à développer leurs connaissances aux travers des différents niveaux d’organisation du vivant, des molécules d’ADN support de l’hérédité, en passant par l’organisme et ses caractéristiques héréditaires, pour arriver enfin à l’individu appartenant à une espèce qui évolue au sein d’un écosystème.

      Ces connaissances seront développées dans les thèmes suivants :

      • Génétique : les élèves devront développer des connaissances dans le domaine de la génétique (mécanismes de l’hérédité, prédiction de maladies, biotechnologies, OGM, thérapie génique,...) afin de comprendre les enjeux des avancées des sciences génétiques dans notre perception du monde et dans les choix éthiques, socio-économiques et environnementaux posés.
      • Evolution : les élèves seront amenés à acquérir des outils pour comprendre comment l’évolution des espèces - l’Homme y compris - s’est déroulée, et pour comprendre la diversité des êtres vivants ainsi que leurs parentés.
      • Impacts de l’Homme sur les écosystèmes : au travers de la compréhension et de l’étude des interactions entre les organismes et leur environnement, mais aussi de l’impact de l’Homme sur les écosystèmes, les élèves seront amenés à comprendre pourquoi il devient nécessaire de prôner le développement durable pour préserver la biodiversité.

        Chimie

        En chimie, au terme des 2 années du cursus, les élèves doivent pouvoir comprendre et expliquer des phénomènes de la vie quotidienne tels que :

        • L’utilisation de produits chimiques et leur sécurité
        • La détection d’acide (comme le vinaigre) ou de base (comme les détergents)
        • La réalisation d’une pile
        • L’analyse d’ions dans l’eau
        • Le respect de l’environnement (Chimie verte)
        • ...

        Pour acquérir le niveau de compréhension nécessaire, le cours de chimie varie les approches :

        • Modélisation et simulation numérique pour que l’élève puisse mieux appréhender et mémoriser la matière de cours (TBI et tablettes pour les élèves)
        • Réalisation de laboratoires où rigueur, sécurité et compréhension sont de mise (± 6 laboratoires par année)
        • Participation à des conférences sur diverses thématiques chimiques (ex. : la chimie verte, la nanotechnologie et des nanoparticules, etc.)
        • Visite de laboratoires académiques, pour mieux se rendre compte du milieu de travail des scientifiques.

        Physique

        En physique, au terme des 2 années du cursus, les élèves doivent pouvoir comprendre et expliquer des phénomènes de la vie quotidienne tels que :

        • Les conditions pour maintenir une voiture dans un virage serré
        • Le maintien de la lune en orbite autour de la Terre
        • Le fonctionnement d’un haut-parleur
        • Le fonctionnement d’une centrale nucléaire
        • La datation au carbone 14
        • ...

        Afin de comprendre, expliquer et prédire ces phénomènes, les élèves doivent utiliser les mathématiques à un bon niveau et approfondir leur compréhension de manière rigoureuse. Par exemple, si on prend le fonctionnement du haut-parleur, on ne se contentera pas de le démonter pour constater qu’il est constitué d’une membrane, d’une bobine de cuivre et d’un aimant. Il faudra comprendre le lien physique et mathématique entre le courant électrique, le magnétisme et la force électromagnétique qui en découle.

          Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies.