Sciences économiques - présentation pour les 3°

2e degré
Les sciences économiques en 3° et 4°, "Se former et s'informer"...

Pourquoi étudier les sciences économiques ?

De nombreuses questions font partie intégrante de notre société.

D’où vient l’argent ? Comment en gagner ?
Comment fonctionne une banque ?
Pourquoi le prix du pétrole n’arrête-t-il pas de varier et même devenir négatif ?

En quoi consiste la TVA ? Les Belges payent-ils trop d'impôts ? A quoi servent-ils, d’ailleurs ? Quel est le rôle de l’Etat ? Comment se déroulent des élections ?

Comment fonctionne une entreprise ? Comment peut-elle faire des bénéfices ?
En quoi consiste la Bourse ?
La publicité est-elle importante pour une entreprise ? Y a-t-il des règles à respecter en matière de publicité ?
Quels sont nos droits et nos devoirs ? Comment fonctionne la justice ? Quelles sont les personnes qui interviennent dans un tribunal ?
...

Qu’on le souhaite ou non, l’économie et le droit font partie de notre quotidien.

Le cours de sciences économiques permet aux jeunes de mieux comprendre le monde économique, social et politique dans lequel ils vivent afin de devenir des citoyens responsables et engagés.

Pour ce faire, le cours a pour objectifs de :

  • Développer des démarches d’analyse rigoureuses pour mieux comprendre les problèmes économiques, sociaux et environnementaux.
  • Développer l'esprit critique et être capable d'argumenter son avis.
  • Développer l’autonomie en suscitant la curiosité et l’envie d'apprendre par soi-même.

Les compétences développées, au second degré, sont donc les suivantes :

Faire une recherche : recueillir, analyser, synthétiser des informations.
Appliquer une théorie : maîtriser les acquis théoriques et les appliquer.
Poser un problème, élaborer les démarches de recherche et dégager les solutions et les limites.

Quel est le contenu du cours ?

En troisième année :
En 3ème , le cours initie les élèves au langage et aux mécanismes économiques en abordant les grands thèmes que sont la consommation et la production.

Après avoir fait découvrir l’origine de la science économique et expliqué le problème économique, le cours étudie les choix de consommation. A titre d’exemples, les thèmes abordés sont, entre autres, la monnaie et ses fonctions, les différents revenus, le rôle de la banque, les moyens de payement, l’épargne, le crédit et ses dangers, le taux d’intérêt, la publicité,...

Ensuite, les choix du producteur sont évoqués en introduisant la notion d’entreprise et son fonctionnement. A titre d’exemples, les thèmes proposés sont, notamment, les étapes de création d’une entreprise, les différences entre entreprises (selon la taille, les secteurs d’activité et la propriété), la comptabilité, le droit, ...

En quatrième année :
En 4ème , le cours part davantage à la découverte du monde de l’entreprise, de la comptabilité, et du marketing sans oublier une plongée dans le monde du droit (civil/pénal/commercial) et des tribunaux. A titre d’exemples, les thèmes étudiés sont, entre autres, les statuts juridiques, les moyens de financement, la structure du pouvoir au sein de l’entreprise, les stratégies de production, la comptabilité, la justice, le contrat de travail,...

Quelle est la méthodologie ?

La pédagogie mise en place pour acquérir les compétences citées précédemment est basée sur une méthode inductive.

La méthode d’apprentissage privilégiée sera donc de rendre l’élève actif et de l’amener à découvrir par lui-même la matière avant de conceptualiser et de tester l’appris de manière formative, dans un premier temps, grâce au travail journalier et de manière certificative, dans un second temps. Le jeune est donc acteur de ses apprentissages.

Différents supports et moyens peuvent être utilisés pour découvrir les différents thèmes.

Que ce soit au sein de l’école en faisant une recherche sur Internet, en utilisant le jeu, en analysant des documents, des reportages,... ou à l’extérieur en visitant une entreprise, en découvrant l’intérieur du palais de justice en assistant à un procès ou en visitant la Cité de l’Economie à Paris pendant la semaine intensive (semaine dédiée aux options), tout est mis en oeuvre pour créer des situations d’apprentissages concrètes qui font sens et qui essayent de donner envie aux jeunes d’en apprendre davantage sur le monde dans lequel ils vivent.

Pour quels élèves ?

Peu importe l’option ou l’activité complémentaire choisies précédemment, l’option est ouverte à tous que ce soit en troisième ou en quatrième année.

Elle convient particulièrement bien aux élèves curieux qui aiment suivre l’actualité, qui se posent des questions sur le monde qui les entoure ou qui ont simplement envie de découvrir une nouvelle matière !

    Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies.